Inscription

Comment comptabiliser les écritures de paie

| Comptabilisation.fr

Si les bulletins de salaires ont été simplifiés pour toutes les entreprises à partir du 1er juillet 2018, il reste encore possible de se poser de nombreuses questions au moment de comptabiliser les paies.

Faisons le point ici sur comment se comptabilisent les paies.


Définition :

Lors de l’établissement d’un bulletin de paie, il y a un :

- Montant brut :  il s’agit de la rémunération dû à un salarié

Toutes les rémunérations de personnel (administrateurs de sociétés, gérants majoritaires inclus) sont comptabilisées au compte 641Compte 641 - Rémunérations du personnel () « Rémunérations du personnel ».

Les indemnités et avantages divers éventuels sont eux comptabilisé en 6414Compte 6414 - Rémunérations du personnel - Indemnités et avantages divers () . Les indemnités de stages, de formations ou de délégations (syndicales par exemple) sont comptabilisées dans le sous-compte 6411Compte 6411 - Rémunérations du personnel - Salaires, appointements () .

Il peut être nécessaire de déduire différents éléments tels les avances et acomptes en débitant le compte 425Compte 425 - Personnel - Avances et acomptes (Compte d'actif) « Avances et acomptes au personnel » ou les oppositions en compte 427Compte 427 - Personnel - Oppositions (Compte de passif) « Oppositions ».

  • Des cotisations patronales : ces dernières s’ajoutent au montant brut pour constituer le cout employeur. Les différents comptes utilisés sont ceux de la racine 645Compte 645 - Charges de sécurité sociale et de prévoyance () couplé avec les comptes de caisses sociales 43.
  • Des cotisations salariales : Ces cotisations sont déduites du brut. En effet, l’entreprise retient ces cotisations et les reversent directement aux différentes caisses sociales. Il est nécessaire d’utiliser les comptes 43 également.
  • Montant Net : Il s’agit du montant à verser au salarié après les diverses déductions et ajouts. Cela se comptabilise en 421Compte 421 - Personnel - Rémunérations dues (Compte de passif) « Rémunérations dues ».

Schéma d’écriture :

(Les montants d’impôts et de charges salariales et patronales sont donnés par hypothèse)

L’entreprise Alfonse a 9 salariés.

Le montant brut s’élève à 20 000 €, il y a une indemnité de 5000 €

Acomptes 2000€ Prélèvements à la source 1000 €.

Charges salariales 

Charges patronales

Urssaf : 400Compte 400 - Fournisseurs et comptes rattachés (Compte de l'actif ou de passif) 0

Urssaf : 8000

Pôle emploi : 400Compte 400 - Fournisseurs et comptes rattachés (Compte de l'actif ou de passif) 0

Pôle emploi : 8000

Retraite : 2000

Retraite 8000

Retraite complémentaire :500

Retraite complémentaire 800

Complémentaire santé 500

Complémentaire santé :500

CSG : 600

 

CRDS : 600

 


Le schéma d’écriture se présente ainsi :


Notez que nous devons reverser à la caisse de l’URSSAF les cotisations de pôle emploi et la CSG et CRDS.


Auteur: Comptabilisation.fr




Ces articles pourraient également vous intéresser :

 Sous quelles conditions mes provisions sont-elles déductibles ? Sous quelles conditions mes provisions sont-elles déductibles ?

31. 05. 2022, Comptabilisation.fr La comptabilité est établie sur la base d'appréciations prudentes, pour éviter le risque de transfert, sur des périodes à venir... Afficher la suite


Discussion


Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier.






Ochrana proti spamu. Napište prosím číslo šestcet čtyřicet tři:








Page imprimée à partir de l'adresse: //www.comptabilisation.fr/article.php?t=Comment-comptabiliser-les-ecritures-de-paie&idc=82

QR code